Accéder au contenu principal

Le sevrage de la tétine ou la dépendance à la succion !


3 ans de vie, une rentrée des classes en septembre, des tétines qui nous ont sauvé bien des soirées, mais voilà : quand est-ce qu'on arrête et comment ?

Si vous fouinez un peu sur le net à ce sujet, vous trouverez de tout mais surtout des experts ayant des avis très divergents !
Entre la pédopsy qui dit de ne pas s'inquiéter car on n'a jamais vu d'ado avec une tétine, et qu'il n'y a pas de conséquences sur le langage et la dentition. Et la société canadienne de pédiatrie qui recommande de démarrer le sevrage dès 12 mois afin de limiter les conséquences sur le langage et la dentition... Et même les dentistes ne sont pas tous d'accord !

Bref ! Ça ne va pas nous aider tout ça ! Bon alors du coup on laisse tomber Google et on se fie à son ressenti de parent. Ça marche bien en général ça non ?!

Personnellement, ce qui m'a motivé c'est de constater que mes filles (de 3 ans) ont un vocabulaire très riche mais une articulation pas hyper élaborée ! En gros, elles articulent autant sans tétine qu'avec la tétine, comme si leur langue était mal positionnée (j'exagère un peu mais pas beaucoup).
Machouyou pour arrêter le pouce et la tétine 
Comme vous le savez peut-être je suis un peu (beaucoup !) sur Insta et j'ai vu passer plusieurs photos parlant d'un fameux Machouyou.
Le prix multiplié par 2 et le risque d'échec m'ont fait hésiter un peu puis je les ai commandé après plusieurs avis plutôt positifs.
Mais qu'est-ce que c'est que ce bout de silicone ? La marque (française) nous promet un dispositif médical inventé par un chirurgien-dentiste qui permet de "remplacer le pouce, se substituer à la tétine et stopper les succions qui déplacent les dents !"
Ça laisse rêveur non ? 

Et les retours positifs nous feraient presque douter, nous les Français sceptiques de nature.
Et bien mon article va renforcer votre doute alors car chez nous Machouyou ça a été MAGIQUE ! 

Non mais vraiment ! Du jour au lendemain, fini la tétine ! Et je vous promets que je ne suis pas sponsorisée, j'ai bien payé mon lot de 2 Machouyou 28.90 €.

Alors je ne sais pas, ça aurait peut-être fonctionné aussi bien sans substitut mais là tout c'est fait en douceur avec mes deux addicts.

Alors pourquoi ça a marché chez nous ? Je pense qu'il y a plusieurs choses. Tout d'abord, nous avons choisi de commencer le 1er jour d'une période de vacances scolaires. Autant éviter un moment stressant, angoissant, hors du commun car la succion a quand même un effet apaisant et rassurant.
Ensuite, les filles ont 3 ans, du coup, nous avons pu en parler, s'assurer qu'elles comprennent l'intérêt de ce changement. Nous avons parlé de "tétines de grandes", nous avons valorisé le fait qu'elles ne soient plus des bébés. Nous avons aussi insisté sur le fait qu'elles auraient ainsi de belles dents. La vidéo sur le site a été un bon support. Puis nous avons attendu avec impatience que le facteur amène les fameux Machouyou, comme s'il était le Père Noël (enfin la Mère Noël chez nous).
Elles ont ouvert le paquet et l'ont accepté de suite ! Nous avons donc décidé de mettre les tétines hors de portée, toujours dans leur chambre mais sur un meuble. Depuis, elles ne les ont jamais réclamées. Nous sommes a plus de deux semaines de sevrage et je crois que c'est bon.

Mademoiselle C, la plus addict et la plus récalcitrante a bien tenter de trouver des moyens de têter, tout d'abord en découvrant qu'elle avait un pouce, puis en prenant un seul côté du Machouyou, mais l'explication des jolies dents lui a suffit.

Je pense sincèrement que l'âge de la compréhension aide vraiment dans cette étape. Car comme pour toute addiction, il faut qu'il y ait un intérêt à l'arrêt ou au moins plus d'avantages que d'inconvénients. 
Ce qui a changé depuis le Machouyou : les doudous et Machouyou restent plus souvent dans le lit, d'autres moyens de réconfort sont plus utilisés, comme les câlins !

Alors aujourd'hui c'était le test à l'école. Je ne sais pas encore comment cela s'est passé mais nous avons mis Machouyou dans le sac, comme nous y mettions la tétine sans aucune appréhension.
Les filles sont fières de cette évolution et devaient même en parler au Maître aujourd'hui.

L'effet sur les dents, je n'ai pas assez de recul pour en parler mais au pire ça ne fera pas de mal.
Concernant le sevrage du Machouyou, car je la vois déjà la question arriver. Il s'agit d'un substitut, il n'y a pas de succion donc pas de dépendance. L'enfant va s'en détacher petit à petit naturellement, ce que je constate déjà pour les filles.

Je ne peux pas dire que ce sera magique pour tous mais ici nous sommes convaincus !
D'ailleurs je me suis fait reprendre hier soir au coucher quand j'ai dit par habitude :
Les filles ! Doudous Teuteutes et au lit !

Mais non Maman, nous on a des Machouyou maintenant on est plus des bébés !


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Donner la vie mais rester en vie !

Pour commencer, ne soyez pas effrayés par le titre, l'histoire finit bien, la preuve je suis là pour vous en parler ! Je suis une heureuse maman de jumelles de bientôt 2 ans et demi. Depuis leur naissance, les filles n'ont jamais été séparées de leur papa et moi-même plus d'une journée. Elles n'ont jamais été confiées plus d'une journée à quelqu'un. Alors là certains se disent : "mais ils sont fous" "ils sont trop fusionnels" "faut couper le cordon" ou alors "ils ont raison", "je suis pareille". Le propos n'est pas là, je n'écris pas aujourd'hui pour avoir vos avis ou vos conseils. Sans vouloir vous vexer, je n'en ai pas besoin à ce sujet. J'écris aujourd'hui, plutôt pour moi, un peu égoïstement, pour extérioriser certaines choses et peut-être aider quelques personnes,  qui sait.
Bon ! Je ne sais pas trop par où commencer... Il y en aurait tellement à écrire...  L'endométriose, le pa…

Objectif : se remettre à flot !

Il paraît que les cordonniers sont les plus mal chaussés, expression validée ici ! Vous ne le savez peut-être pas mais je suis Conseillère en Economie Sociale et Familiale de formation. En gros, mon job c'est d'accompagner des personnes socialement avec une petite spécificité sur le BUDGET... Et là mon expression de départ prend tout son sens...
Pour l'anecdote, récemment, il m'est arrivé d'avoir un rappel EDF super méga élevé ! J'ai essayé de négocier pendant des heures par téléphone juste pour repousser la date de prélèvement d'une semaine et j'ai eu du mal... Alors que dans mon travail j'ai déjà fait annuler des dettes inimaginables ou fait débloquer des aides impensables... Bref ! Tout ça pour dire que je pense me débrouiller pas trop mal professionnellement mais alors quand il s'agit de notre budget, c'est une autre histoire.
Ce mois-ci est particulièrement sensible... Alors ni une ni deux je sors de mon sac ma solution miracle. J'…